Rev. patr. Thomæ ex Charmes ... Theologia dogmatica, cui accesserunt annotationes et additiones, necnon Tractatus de divina ac supernaturali revelatione, opera J.-A. Albrand, 2. sējums

Pirmais vāks
 

Lietotāju komentāri - Rakstīt atsauksmi

Ierastajās vietās neesam atraduši nevienu atsauksmi.

Atlasītās lappuses

Citi izdevumi - Skatīt visu

Bieži izmantoti vārdi un frāzes

Populāri fragmenti

288. lappuse - In principio erat Verbum et Verbum erat apud Deum ; et Deus erat Verbum : hoc erat in principio apud Deum.
76. lappuse - L'être de Dieu. De toute éternité Dieu est, Dieu est parfait, Dieu est heureux, Dieu est un. L'impie demande : Pourquoi Dieu est-il? Je lui réponds : Pourquoi Dieu ne seroit-il pas? Est-ce à cause qu'il est parfait : et la perfection est-elle un obstacle à l'être ? Erreur insensée : au contraire, la perfection est la raison d'être.
77. lappuse - D'où vient que quelque chose est, et qu'il ne se peut pas faire que le rien soit, si ce n'est parce que l'être vaut mieux que le rien, et que le rien ne peut pas prévaloir sur l'être, ni empêcher l'être d'être...
88. lappuse - Bergier, ou que cette idée ait été gravée dans tous les esprits par le Créateur lui-même, ou que ce soit un reste de tradition qui remonte jusqu'à l'origine . du genre humain, puisqu'on la trouve dans tous les temps aussi bien que dans tous les pays du monde 1.
409. lappuse - Dolomieu, que s'il ya quelque chose de constaté en géologie , c'est que la surface de notre globe a été victime d'une grande et subite révolution , dont la date ne peut remonter beaucoup au delà de cinq ou six mille ans...
409. lappuse - Au contraire, en examinant bien ce qui s'est passé à la surface du globe, depuis qu'elle a été mise à sec pour la dernière fois, et que les continents ont pris leur forme actuelle au moins...
506. lappuse - Scio hominem in Christo ante annos quatuordecim (sive in corpore, nescio, sive extra corpus, nescio, Deus scit), raptum...
76. lappuse - L'impie demande: Pourquoi Dieu est-il ? Je lui réponds : Pourquoi ne serait-il pas? Est-ce à cause qu'il est parfait, et la perfection est-elle un obstacle à l'être? Erreur insensée ! Au contraire, la perfection est la raison d'être. Pourquoi l'imparfait serait-il, et le parfait ne serait-il pas ? C'est-à-dire, pourquoi ce qui tient plus du néant serait-il, et que ce qui n'en tient rien du tout ne serait pas?
513. lappuse - Audentes igitur semper, scientes quoniam dum sumus in corpore, peregrinamur a Domino: Per fidem enim ambulamus, et non per speciem.
301. lappuse - Sermo ergo et in Patre semper, sicut dicit, Ego in Patre ; et apud Deum semper, sicut scriptum est, Et Sermo erat apud Deum: et nunquam separatus a Patre, aut alius a Patre, quia, Ego et Pater unum sumvs.

Bibliogrāfiskā informācija