Lapas attēli
PDF
ePub
[merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors][subsumed][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors][merged small][ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small]

Obfervations fur le Tableau précédent.

1o. Dans les quatre premières de ces huit années, la ville et le comté de Philadelphie fournisfaient feuls aux prifons. Dans les quatre dernières, tout l'état de Penfylvanie y envoya fes condamnés.

2o. Parmi les trois cens vingt et un étrangers. blancs convies dans les quatre premières années, cent trente et un étaient Irlandais, quatre-vingt

quatre Anglais, ou Écosfais. Dans les quatre dernieres, parmi les cent-trente cinq blancs étrangers, quatre-vingt-douze font Irlandais, dix-neuf Anglais ou Écosfais; les Irlandais composent donc dans les deux époques plus des deux tiers des étrangers, et presque la moitié de la totalité des prifonniers, en y comprenant même ceux dont la patrie est inconnue, et dont un certain nombre eft, fans doute, Irlandais.

3o. Dans les quatre premières années, foixante treize criminels ont été condamnés de nouveau, et quelques uns jusqu'à cinq à fix fois, tandis que feize feulement appartenant au régime de ces quatre années l'ont été dans le nouveau. On a fû que fix ou fept avaient été pendus dans les autres États de l'Union. On n'a pas

entendu parler des autres. Cinq feulement des convicts appartenant au nouveau régime, ont été condamnés de nouveau; tous pour des délits du petit-criminel, trois étaient nègres, deux blancs.

[ocr errors]

4o. Dans l'ancien comme dans le préfent régime, les crimes font plus multipliés, fans aucune proportion, dans Philadelphie et fes en

virons.

L'état ci-desfus, est le relevé du livre des prifons de Philadelphie, où le fhérif a ordre,

[ocr errors]

par la loi, de renvoyer tous les condamnés de l'État, fous fa refponfabilité. Comme les crimes de rapt, de meurtre de toute nature, d'incendie, de trahifon étaient punis de mort jufqu'à l'année 1793, il fe peut que quelques criminels de cette forte, aient été pendus pendant les fept années précédentes dans les autres Comtés, mais le nombre ne peut en être que petit; quant aux crimes de trahifon ceux de l'infurrection de Pittsburgh en Octobre 1794 font les feuls dont on ait entendu parler depuis long-tems.

que

Je finirai, en répétant que fans doute l'état de la fociété en Europe, ne peut être entièrement comparé à l'état de la fociété en Amériparticulièrement dans le rapport des crimes, puifque dans prefque tous les États d'Europe la furabondance de population rend la fubfiftance de beaucoup d'hommes incertaine, et que la longue habitude des crimes y rend les crimes plus fréquens, plus méchamment, plus artificieusement combinés, les criminels plus fcélérats; tandis qu'en Amérique, le manque dé population asfure à tous les hommes qui y font et qui y viendront pour bien longtems encore, la fubfiftance, l'aifance, et même la richesse en raison de leur industrie. Mais cette

1

en

longue habitude des crimes, cette perpétuité de fcélératesfe dans les mêmes hommes Europe, appartient en grande partie aux jurisprudences criminelles, aux codes pénaux, aux gouvernemens eux mêmes qui influent toujours d'une manière plus ou moins directe fur les actions et plus que tout, fur l'habitude des gouvernés. La différence évidente du résultât des deux fystèmes de pénalité et d'emprisonnement en Pensylvanie, difference avouée par tous les habitans de l'Etat, fur-tout la différence dans le nombre des criminels condamnés de nouveau après une première détention, est une preuve inconteftable de cette vérité: tout doit donc, je le répète, encourager l'Europe à fuivre ce grand exemple.

Peut-être, et probablement même, les réfultâts pareils y feront-ils plus longs à obtenir peut-être ne s'obtiendront-ils jamais aussi complets qu'ils le font ici; mais on ofe asfurer qu'ils étonneront même les hommes généreux qui en tenteront l'esfai, s'ils l'entreprenent avec cou. rage, perféverance et détermination. C'est au gouvernement à choisir ces hommes, et à leur donner des moyens.

[ocr errors]
« iepriekšējāTurpināt »